MIREILLE

 Après un AVC très sévère, mon mari est devenu grabataire. Après 3 gastrostomies, il ne peut plus être alimenté par sonde, alors on lui injecte par seringue de la nourriture. Il doit rester 8 à 10 heures assis sur un fauteuil, attaché avec un drap car il ne tient pas assis, car sinon il risque une fausse route ou une pneumopathie. La seule chose, c'est qu'il ne se rend pas compte de son état.

 

Parmi les bien pensants, qui voudrait être à sa place? 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0