CHARLES

 

Je suis hanté par la peur de la déchéance physique et psychologique de la fin de vie. j'ai accompagné ma mère en ehpad ou elle a fini attachée sur son lit, soi disant pour la protéger d'une chute éventuelle. Elle est morte toute seule aux urgences, sans maladie réelle, dans une salle d'attente (arrivée a 7 heures le soir, mort constatée a 6 heures du matin).

 

 

À présent, mon seul souhait est de pouvoir choisir l'heure de ma mort dans la dignité pour moi et mes proches (sur qui je ne peux pas compter car ils ne feront rien dans ce domaine), alors que l'on nous impose tout au long de notre vie pourquoi la loi ne peut-elle nous autoriser à disposer au moins de notre propre corps?

Écrire commentaire

Commentaires: 0