THÉRÈSE

Mon père qui avait la maladie de Parkinson, l'Alzheimer et le cancer du muscle. Il ne pouvait plus parler, mais je voyais dans ses yeux qu'il me demandait de faire quelque chose pour que tout s'arrête. Pendant les 6 derniers mois, je ne voyais même plus ses yeux. Il était recroquevillé en fétus, nourri par une sonde. Mon père était un patriarche, un homme de caractère. Que peut faire la famille quand on est dans cette situation? Croyez-vous que c'est humain de laisser une personne qui ne vit plus sa vie, ne peut plus bouger, écouter de la musique, enfin vivre, mais qui ne fait que subir tous les problèmes, les interventions des assistantes sans pouvoir réagir.
Je sais qu'on recherche comment vivre jusque 100 ans, voire plus. Si on peut profiter de la vie OK.
Mais si c'est pour se retrouver dans cet état pendant des semaines, ou des mois et même des années, je ne suis pas d'accord. C'est inhumain.
Alors réfléchissez bien, vous qui avez le pouvoir, soyez humain.
je vous le demande à quoi ça sert. C'est de la non assistance à une personne en péril.

Écrire commentaire

Commentaires: 0