CATHERINE

 

Je comprends tout à fait la complexité de la situation, même si au fond le cas de figure est très simple : Madame BERT, connaissant tout a fait la fatale évolution de sa maladie demande au moment venu à ce qu'un médecin puisse enfin mettre un terme à son calvaire qui aura atteint le summum afin de partir sereinement. C'est déjà terrible en soi d'être conscient de cela et extrêmement courageux de non seulement prendre une décision de fin de vie .

Cette femme est déjà dans une souffrance physique terrible à laquelle lui est rajoutée une lourde souffrance morale. À cause de tergiversations , à cause surtout d'une belle hypocrisie de ,la part de notre société, de la part de notre corps médical.

Ne vous posez donc pas la question: si cela fonctionne dans d'autres pays, pourquoi pas chez nous? ....j'espère sincèrement que la situation va évoluer , vite et surtout dans le bon sens, pour Madame Bert et tant d'autres personnes dans son cas qui ne demandent même plus à vivre...mais seulement à mourrir, en paix et dignement.

 

Bravo Madame pour votre combat.

Écrire commentaire

Commentaires: 0