MARIE

Je reviens tout juste de l' EHPAD où se trouve mon père atteint d Alzheimer. Il ne peut plus se tenir sur ses jambes, passe de son lit au fauteuil avec un lève-malade, il souffre terriblement des qu'on le touche, malgré la douceur des aides soignants qui font tout leur possible pour adoucir les soins et les sédatifs,  il ne peut presque plus parler et n'ouvre presque plus les yeux. ..

Il m'avait dit il y a longtemps vouloir partir dès que sa maladie deviendrait invalidante, sans pour autant avoir fait de démarches. 
Toute la famille souffre de le voir ainsi.

Je ne veux en aucun cas vivre ce qu'il vit si une maladie me condamne à être dépendante et souhaite pouvoir décider seule du moment où je dirai au revoir à ceux que j'aime, de manière digne et sans violence ?

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0