AGNÈS

Il est tout à fait intéressant de constater que les personnes qui parlent au nom des malades ne sont pas eux-mêmes, dans leur chair, confrontés aux situations qu'ils préconisent de supporter : je souhaite donc que ce Mr Devalois connaisse les épuisements, paralysies, dépendances , désespoirs , souffrances et humiliations qui sont le quotidien des malades atteints de la maladie de Charcot, qui le conduiraient peut-être à un peu plus d'humanité, ce qui est un comble à demander pour un médecin !! Faire tout un fromage pour maintenir en vie des patients au bout du rouleau, qui ne demandent qu'à partir sereinement dans la dignité, leur faire sciemment endurer encore un peu les tortures auxquels les traitements toujours plus poussés les ont conduits, c'est digne du Dr Mengele.

Écrire commentaire

Commentaires: 0