RENÉ-JEAN

Mon frère avait la maladie de Charcot. Il s'est éteint volontairement en Suisse Mercredi 4 Octobre. Toute sa famille aurait souhaité qu'il termine sa vie paisiblement, chez lui, entouré des siens ,sans soucis. Il n'a pas pu faire autrement à cause de ses souffrances et de la décrépitude de son corps. La Loi aurait  dû permettre qu'il parte chez lui en toute sérénité.

Écrire commentaire

Commentaires: 0