MAGALI

J'ai vu ma mère souffrir pendant 5 ans avant de mourir à 53 ans. Au début de sa maladie je n'avais que 23 ans et la naïveté de croire que passé les années 2000, on ne laissait pas souffrir les personnes dans des chambres d'hôpital. Je croyais que le corps médical aiderait ma mère, la soulagerait, j'avais tort.

Elle a subi des souffrances inhumaines, des souffrances qu'on ne fait pas subir au animaux.

Je suis meurtrie à vie. Je me battrai pour ne pas subir la même chose. Je me battrai aussi pour mes enfants. On ne sait pas si on sera confronté à cette souffrance de fin de vie. Je ne veux pas que mes enfants plus tard soient confrontés à cette souffrance.

La France soit disant pays développé me fait honte. D'autres pays ont légiféré depuis de nombreuses années. Comme toujours la France est à la traine.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0