RAPHAËL

M SIMON, je pense que vous avez raison. 
Je connais d'avance l'avis négatif du CCNE qui sera de nouveau consulté lors du prochain débat à ce sujet. Le CCNE dira qu'il faut poursuivre l’évaluation de la loi Leonetti. Je connais aussi déjà le vote de la majorité des députés.
Je rappelle la composition de notre belle assemblée : 
- Groupe LREM + MODEM = 360 députés dont une majorité de députés godillots qui voteront comme le demandera Jupiter et Mme Buzyn (jusqu'à nouvel ordre ils sont pour poursuivre avec la loi Leonetti).
- Groupe LR + Constructifs + divers Droite = 153 députés. On sait que la droite est très opposée à l'euthanasie.
Il ne reste plus que la gauche, la France insoumise et les communistes qui représentent en tout 64 députés. Même si ces 64 députés votaient tous en faveur de l'euthanasie, j'ai bien peur que le rapport de force reste largement en faveur des défenseurs de la loi Leonetti.
Je ne crois pas du tout au succès d'un vote sur l'aide active à mourir lors d'un débat à l'assemblée sous ce quinquennat. 
Ce qui est grave, c'est que les députés sont censés représenter la volonté populaire et que dans le cas présent 80% des Français seraient favorables à l'aide active à mourir. C'est pour cela que je suis pour la démocratie directe par voie référendaire sur ce type de question car nos députés ne nous représentent plus. 
C'est pour cela que cette pétition doit se poursuivre et recueillir le plus grand nombre possible de signataires et que la bataille ne fait que commencer. Cette bataille doit se mener sur le plan de l'opinion publique et de débats sur la représentation de la volonté du peuple dans les médias.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0