PHILIPPE

Je suis infirmier, j'ai 59 ans, j'ai eu l'occasion pendant ma longue carrière, d'avoir assisté à des aberrations, où la logique médicale était de sauvegarder à tout prix la vie au détriment de la dignité humaine....
Je suis pour l'aide active à la fin de vie mais pas comme une fin en soi mais comme un choix.....mais celui ci a un coût. En Belgique par exemple, à peut près 7000 euros.
Une loi en France pourrait permette de démocratiser l'aide active à la fin de vie, car malheureusement nous ne sommes pas égaux même dans la mort, donc une loi où l'on pourrait faire le choix de son vivant de la façon dont on souhaite mourir......

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0