CLAUDE

J’ai agi en tant que signataire de votre pétition et totalement convaincu par votre démarche sur ce sujet qui nous concerne à tous.

 

Ensuite étant engagé au sein de la République En Marche et voyant que certains députés ont décidé de faire une proposition de loi, mon devoir était de relancer nos élus nationaux (Députés et Sénateurs locaux) pour que chacun s’empare de ce sujet de société.

 

Enfin, ma famille est frappée de plein fouet par ce sujet de fin de vie.

 

Notre mère est atteinte d’un corps de Lewy qui la plonge dans une absence totale de la réalité. Nous allons la voir à l’Ehpad de la maison de l’Amitié à Albi mais elle ne sait pas qui nous sommes, ni où elle se trouve.

 

C’est une situation, très pénible à vivre ce qui fait que nous allons (ses enfants) écrire nos directives anticipées car quand la vie n’a plus de sens, à quoi bon donner du sens à la vie.

 

Notre mère n’ayant jamais écrit de directives anticipées où manifesté quoi que ce soit en la matière, nous la maintenons dans cet état végétatif.

 

C’est son cerveau ou son cœur qui décideront de sa fin de vie.

 

J’espère que mon email va faire prendre conscience à nos décideurs du bien fondé de votre démarche.

Le succès, s’il est au bout sera le plus bel hommage que vous pouviez rendre à votre amie Anne BERT.

Écrire commentaire

Commentaires: 0