THÉRÈSE

Un grand merci à vous Marie et Nathalie pour tout ce temps que vous consacrez à cette cause.

 

Cette situation actuelle est incompréhensible. J’ai 71 ans et faisant partie du corps médical ( kiné à partir de 1970 ), j’ai connu autour de moi des fins de vies bien plus sereines que maintenant .

 

On ne laissait pas les personnes en fin de vie seuls à l’hôpital ! Elles finissaient leur vie dans un lit, chez elles ou bien souvent chez un frère, une sœur, accompagnées d’une petite piqûre administrée tout naturellement par le médecin traitant . J’ai encore dans la tête des souvenirs de morts douces et apaisées pour tout le monde ...

 

Quand j’y pense maintenant je n’ai pas devant les yeux des personnes en grande souffrance comme les hurlements que l’on peut entendre dans nos hôpitaux !!! Honte à notre société .....

 

Encore mille mercis à vous deux en espérant qu’il n’y ait pas encore des années d’hésitation avant la bonne décision.

 

Mais en résumé je dirai ceci : pourquoi donc en sommes-nous arrivés là ? Quel manque d’amour pour nos malades !!!

Écrire commentaire

Commentaires: 0